LYON, CITÉ RADIEUSE
Le 17 septembre 2010

LYON, CITÉ RADIEUSE

Archipel – Centre de culture urbaine reçoit Jacques Rey pour la présentation de son livre.

L’aventure lyonnaise du Mouvement moderne international. Ils s’appellent Gagès, Cottin, Grimal ou Zumbrunnen et ils ont introduit le Mouvement moderne dans l’architecture lyonnaise. La maison de l’architecture Rhône-Alpes leur rend hommage avec l’exposition “Lyon, cité radieuse” du 17 septembre au 7 novembre 2010.

Dans les pas de Le Corbusier… À Lyon comme ailleurs le Mouvement moderne naît de la croissance urbaine, de la révolution industrielle, du passage du rural à l’urbain et de la planification centralisée. Dès la Libération, une génération de jeunes architectes émergent à Lyon. Ils se réclament de l’Esprit nouveau de Le Corbusier et de la Charte d’Athènes, considérant ces nouvelles théories plus aptes à répondre aux questions du moment : la reconstruction et la modernisation de la France d’après-guerre.

À la recherche de la cité idéale. Portés par le désir de concevoir une cité moderne, ils cherchent et inventent une nouvelle façon de fabriquer la ville et le logement comme dans les quartiers de Bron-Parilly ou de la Duchère. L’exposition “Lyon, cité radieuse” comme l’ouvrage qui l’accompagne propose un regard nouveau sur ces grands ensembles, aujourd’hui décriés. Souvent ignorée et parfois chargée de tous les maux de la banlieue, l’école lyonnaise du Mouvement moderne a pourtant façonné la ville ouvrant la voie au progrès et à la modernité.

Archipel • Centre de culture urbaine
21, place des Terreaux • 69001 Lyon
04 78 30 61 04
www.archipel-cdcu.fr